thermomètre auriculaire

Le thermomètre auriculaire : un instrument indispensable

de lecture

La santé des membres de la famille est essentielle à l’épanouissement d’un foyer. À cet effet, le thermomètre est un instrument fondamental. Il fait partie des accessoires indispensables au maintien d’une bonne santé. Avoir à portée de main un thermomètre à la maison est donc toujours utile.

Pour suivre la santé des membres de votre famille, notamment les seniors, les enfants ou dans des situations particulières comme celle d’une personne enceinte par exemple, l’usage du thermomètre est toujours inévitable.

Cet instrument permet de prévenir les maladies grâce à la mesure rapide de l’évolution de la température corporelle. La présence d’un thermomètre dans votre logement est ainsi recommandée. Qu’en est-il du thermomètre auriculaire ? Découvrez ses caractéristiques et ses qualités, qui en font un accessoire indispensable au sein du foyer.

thermomètre auriculaire

I. Pourquoi utiliser le thermomètre auriculaire ?

Un large éventail d’instruments est accessible pour la mesure de la température corporelle humaine. Le thermomètre auriculaire en fait partie. Ses caractéristiques en font un instrument doté de moult qualités, à commencer par sa praticité.  

     1. Un des thermomètres les plus pratiques:

Plusieurs types d’accessoires sont utilisés aujourd’hui pour mesurer la température corporelle chez l’homme, mais le thermomètre auriculaire est l’un des plus pratiques : 

  • l’une des présentations les plus classiques de cet instrument est le thermomètre à gallium, contenant un mélange de métaux liquides dont la dilatation indique le niveau de température mesurée. Ce type de thermomètre est utilisé par voie rectale, axillaire ou buccale ; 
  • le thermomètre électrique est également une variante très prisée. Simple d’utilisation, cet accessoire propose un affichage digital de la température, contrairement au thermomètre à gallium ;
  • le thermomètre à cristaux liquides est un autre instrument. Son fonctionnement est différent. Sous la forme d’une bandelette incassable placée sur le front, cet accessoire dispose d’un indicateur avec des cristaux liquides. Ces derniers réagissent en fonction de la température et révèlent une couleur selon la mesure effectuée ;
  • le thermomètre à infrarouge, une variante parmi lesquelles fait partie le thermomètre auriculaire. Ce type d’instrument a plusieurs avantages, dont celui de permettre une mesure de la température rapidement sans nécessiter un contact.

thermomètre auriculaire pratique

     2. Un thermomètre facile à utiliser grâce à sa présentation simple:

Un thermomètre auriculaire infrarouge, également connu sous le nom de thermomètre tympanique, est un instrument utilisé pour mesurer la température corporelle. Il est employé en plaçant la sonde de l’appareil dans l'oreille. Il utilise la différence de température entre l'air à l'extérieur de l'oreille et la température à l’intérieur du conduit auditif pour faire la mesure. Pour bien comprendre sa simplicité d’utilisation, connaître les principaux éléments qui composent cet instrument est judicieux. 

La présentation des thermomètres tympaniques dépend du fabricant, mais ces instruments sont généralement constitués de caractéristiques communes, peu importe leur producteur. Sur un thermomètre auriculaire sont généralement aperçus des éléments comme :

  • une sonde : elle est la partie du thermomètre qui est insérée dans l'oreille. La sonde est généralement en métal ou en plastique et elle est protégée par un embout en caoutchouc ou en mousse pour éviter les irritations ;
  • un écran : l'écran est la partie du thermomètre qui affiche la température. Il peut être digital ou analogique ;
  • un bouton de démarrage : il s'agit d'un bouton qui permet de démarrer la mesure de la température ;
  • une pile : la plupart des thermomètres tympaniques fonctionnent à l'aide d'une pile, qui peut être remplacée lorsqu'elle est déchargée ;
  • un boîtier : votre instrument de mesure de la température est généralement mis en lieu sûr dans un boîtier pour le protéger et faciliter son rangement.

thermomètres auriculaires

Un mode d’emploi accompagne toujours le thermomètre auriculaire. Il affiche toutes les informations à connaître pour utiliser à bon escient son instrument et donne éventuellement des renseignements pour interpréter les résultats obtenus.

     3. Un thermomètre doté de nombreux points forts:

Plusieurs interrogations apparaissent lorsqu’il faut choisir un thermomètre pour son foyer. Parmi les questions les plus fréquentes se trouvent généralement des interrogations comme : quels types d’utilisateurs sont concernés : des bébés, des adultes, des enfants ou des personnes âgées ? L’instrument sera-t-il utilisé uniquement à la maison ou pourra-t-il également servir lors des déplacements ?      

Les nombreux avantages du thermomètre tympanique ou auriculaire peuvent vous donner un début de réponses à ce genre d’interrogations : 

  • les thermomètres auriculaires conviennent à une grande variété de public : les caractéristiques de cet instrument en font un accessoire adapté aux utilisateurs de tout âge, des plus petits aux aînés. Des modèles spécifiques de cet instrument existent ainsi pour les plus jeunes. Les parents ont donc la possibilité de choisir un thermomètre auriculaire mini pour bébé ;   
  • les thermomètres tympaniques sont appréciés pour leur extrême précision : considérés comme étant plus précis que les thermomètres traditionnels utilisés pour mesurer la température buccale ou rectale, ces instruments ne nécessitent généralement pas que les valeurs obtenues soient majorées de 0,5°C ;
  • les thermomètres auriculaires font partie des outils les plus faciles à manier : pour chaque prise de la température, aucune difficulté ne se présente à l’utilisateur. L’instrument nécessite uniquement une installation de l’embout dans le conduit auditif et la pression du bouton approprié ; 
  • les thermomètres tympaniques sont d’une grande rapidité : la prise de mesure nécessite seulement quelques instants. Pour la plupart des thermomètres auriculaires, l’affichage de la température mesurée est effectué en une seconde seulement après une pression sur le bouton de démarrage. Cette caractéristique fait que l’usage de cet instrument convient totalement aux plus jeunes. Ces personnes peuvent en effet montrer des signes d’impatience en cas d’utilisation d’un thermomètre buccal. Une telle situation peut fausser la prise de température ;     
  • les thermomètres auriculaires sont confortables : il n'y a pas besoin d’une longue pénétration dans le corps pour mesurer la température et aucun contact direct avec les fluides corporels n’est à prévoir lors de la prise de température ;
  • les thermomètres tympaniques sont très pratiques : compacts et légers, ces accessoires peuvent être placés dans un sac et accompagner l’utilisateur dans tous ses déplacements. Les médecins comme toutes les personnes ayant une activité médicale sont toujours accompagnés de leur thermomètre auriculaire professionnel, même lorsqu’ils sont en dehors de leur lieu de travail.

thermomètre auriculaire professionnel

II. Comment fonctionnent les thermomètres auriculaires ?

L’évolution des techniques médicales a apporté de nombreuses transformations de la manière dont la température corporelle est mesurée. La prise de température peut ainsi être effectuée par voie intraauriculaire, au-delà des techniques classiques. L’oreille présente en effet de nombreuses caractéristiques permettant d’être informé avec exactitude de la température du corps au moment de la prise de mesure.

L’oreille est un organe idoine, car elle reflète la température centrale du corps. L’oreille a en effet l’avantage de partager le même apport sanguin que l’hypothalamus, un organe dont l’une des principales fonctions est de réguler la température corporelle. Pour cette raison, les changements de la température corporelle centrale sont généralement détectés plus tôt dans la membrane tympanique de l’oreille. Ce qui n’est généralement pas le cas chez d’autres régions du corps, tel que le rectum, la bouche ou sous le bras.

Le mode d’utilisation d’un thermomètre auriculaire est généralement la même, indépendamment du constructeur ayant produit votre instrument. Les étapes à prévoir pour une prise de température sont ainsi toujours similaires. Pour une prise de température avec un thermomètre auriculaire, la démarche est simple : 

  1. s’assurer en premier lieu de la propreté de la sonde avant toute mesure. Selon le modèle de thermomètre tympanique utilisé, il est judicieux de vérifier que le bouchon de l’appareil est dénué de saletés qui peuvent compromettre la précision de la température mesurée ;
  2. tenir l’instrument fermement et l’ajuster soigneusement afin que la sonde du thermomètre soit doucement introduite dans le conduit auditif. Maintenir l’appareil vers la tempe opposée. Il peut être nécessaire lors de cette étape de tenir délicatement l’oreille du sujet lors de l’introduction de la sonde ;
  3. maintenir le thermomètre tympanique d’une manière stable dans le conduit auditif ;
  4. prendre la mesure en appuyant sur le bouton approprié. Selon le modèle de thermomètre auriculaire et le mode d’emploi du constructeur, il peut être nécessaire de maintenir une pression sur le bouton durant la prise de mesure ;

retirer le thermomètre pour lire la température mesurée, puis jeter le bouchon d’hygiène usagé.

thermomètre auriculaire

La mesure de température réalisée avec un thermomètre auriculaire se fait en quelques secondes. L’usage de cet instrument est particulièrement apprécié chez les plus jeunes, car la vitesse d’exécution de la démarche diminue fortement le stress, notamment lorsque les prises de température doivent être réalisées régulièrement. Il est par ailleurs inutile de réveiller et de déshabiller le sujet pour la mesure, ce qui est toujours un avantage intéressant lorsqu’il s’agit d’un bébé par exemple.

III. Comment bien choisir son thermomètre auriculaire ?

Les critères permettant de choisir son thermomètre tympanique sont avant tout personnels. Tout dépend par exemple de l’usage que vous réservez à votre thermomètre. S’agit-il de choisir un thermomètre pour une prise de température chez un bébé par exemple ?

Au-delà des critères personnels, le choix de votre thermomètre auriculaire peut également être basé sur les fonctionnalités proposées par l’instrument. Elles peuvent en effet varier selon le modèle et le constructeur de l’appareil. Les fonctionnalités les plus courantes d’un thermomètre auriculaire peuvent ainsi vous aider dans votre choix :

  • l’écran : selon les modèles, le thermomètre auriculaire peut proposer une lecture de la température à travers un écran rétroéclairé ou non. Le rétroéclairage de l’écran est toujours utile, surtout lorsque vous prévoyez des prises de température en période nocturne ou dans une pièce sombre. Pour un meilleur confort de lecture, un écran rétroéclairé est donc toujours judicieux ;
  • la gestion du mode silencieux: les thermomètres tympaniques émettent généralement un signal sonore lorsque la prise de température est réussie. Pour une meilleure efficacité, certains modèles proposent une option permettant d’éteindre ce signal ;
  • l’enregistrement des données mesurées: la plupart des thermomètres auriculaires enregistrent les résultats vous permettant d’avoir un aperçu de l’évolution de la température du sujet après chaque prise ;
  • l’unité de mesure : les thermomètres auriculaires les plus performants permettent de faire des prises de mesures à la fois en degré Celsius et Fahrenheit par exemple.

choix thermomètre auriculaire

IV. Est-ce que le thermomètre auriculaire est fiable ?

De nombreux spécialistes de la médecine reconnaissent la fiabilité des thermomètres auriculaires. L’efficacité de ces instruments peut reposer sur de nombreux éléments, dont la qualité et les performances de l’appareil utilisé. Les acteurs évoluant dans la production d’appareils médicaux proposent aujourd’hui des thermomètres tympaniques construits avec les techniques les plus récentes. Elles offrent des mesures très précises de la température corporelle.

Au-delà des performances de l’appareil, la fiabilité des thermomètres auriculaires est également reconnue, car l’oreille est l’organe utilisé pour la prise de la température corporelle. Les autres parties du corps peuvent en effet informer de la température chez un patient, mais souvent avec une certaine inexactitude :

  • la température buccale peut être parfois influencée par différents facteurs. L’introduction d’aliments, d’une boisson ou le fait de placer un thermomètre dans la bouche du sujet peut avoir une influence sur la température mesurée. C’est également le cas lorsque le patient est dans l’incapacité de fermer complètement sa bouche lors de la prise de température ;
  • sous le bras, une prise de température peut indiquer la température de la peau, ce qui peut ne pas informer de manière fiable la température interne dans le corps du sujet ;
  • les températures rectales accusent souvent un retard significatif par rapport aux changements de température interne du corps.

thermomètre auriculaire fiable

La fiabilité d’un thermomètre tympanique peut néanmoins se réduire dans certains cas spécifiques, notamment lorsque l’oreille du sujet a été récemment stimulée par un facteur externe. Un tel cas de figure peut par exemple se présenter si le patient a porté un objet comme un casque sur ses oreilles, s’il vient de se baigner ou s’il s’est allongé sur l’une de ses oreilles.

Pour que la prise de température soit également fiable et précise, l’utilisation du thermomètre auriculaire est déconseillée chez un patient qui suit un traitement nécessitant l’introduction de gouttes de médicament dans le conduit auditif ou dont l’oreille présente un excès de cérumen.

Il est par ailleurs indiqué de toujours prendre la température dans la même oreille, car la valeur identifiée peut être différente d’une oreille à l’autre. Cette différence physiologique se produit naturellement, et il est important de garder cela à l’esprit lors de la lecture.

 


Recevez nos articles dans votre boite email.